Histoire

-

Une Histoire de Famille

L’histoire de cette demeure est avant tout l’aventure d’une famille. Celle des Bon qui, en 1979, acquièrent cette gentilhommière dans l’idée d’en faire un hôtel ou plus exactement une belle maison où les clients seraient reçus en amis.

En 1984, leur fille Catherine, alors jeune pharmacienne, les rejoint. Ensemble, mère et fille vont embellir, rénover et transformer cette bâtisse, sans jamais lui ôter son âme, qui fait tout son charme. Une belle aventure qui n’est pas prête de s’arrêter, puisque la relève est d’ores et déjà assurée par deux charmantes jeunes femmes Maya et Mathilde.

Une histoire de femmes, trois générations

Histoire Des Lieux

L’histoire du domaine traverse les siècles. La légende prétend que cette terre rurale aurait appartenu à un chevalier du XIIIe siècle.

Lisez sur le Lieux

L’histoire de Le Château des Alpilles

Du «Mas de Gaillard» au «Château des Alpilles», l’histoire du domaine traverse les siècles. Aussi loin que l’on peut remonter, la légende prétend que cette terre rurale aurait appartenu à un chevalier du XIIIe siècle. Si rien ne peut venir confirmer avec certitude ce mythe, en revanche le cyprès plusieurs fois centenaire témoigne de l’existence de cette terre à l’époque médiévale. Puis les familles se succèdent. D’abord les Fléchon au XVIe siècle, ensuite au XVIIe, Charles Gaillard héritera du domaine.

De là provient certainement l’ancien nom du «Mas de Gaillard. Cent ans plus tard, c’est au tour de la famille Blain d’en prendre possession en 1825, Pierre-Paul Blain fait construire une imposante maison de maître, érigée près du Mas et entourée de nombreuses variétés d’arbres, régionales et exotiques, de pièces d’eau, plus tard d’une chapelle.

La famille y séjourne souvent et avec le concours de l’un des membres, Amédée Pichot, tout ce que Paris comptait en personnalités politiques et littéraires – Guizot, Lamartine, Tiers … – aimaient à se retrouver au domaine. Mais avec le temps, les fortunes passent et le château tombe quelque peu en désuétude. C’est donc une propriété délabrée, endormie sous la verdure, qu’acquièrent les Bon en 1979. Tombées sous le charme de ce lien empli d’histoire(s), Francoise Bon et sa fille Catherine vont le restaurer, l’embellir … pour vous offrir aujourd ‘hui ce magnifique «Château des Alpilles».

Les Alentours de Saint Remy de Provence

Arles, Avignon, St-Remy, Marseille, Nimes, Camargue, Les Baux, ….
une région exceptionnelle pleine de beauté et d’histoire

Lire la Suite

Les Alentours de Saint Remy de Provence

Véritable âme de la «Provence Intérieure», les Alpilles offrent un cadre naturel d’exception. Les villages se succèdent et ne se ressemblent pas, d’Eygalières, petit bijou perché au sommet des collines au réputé site de Saint Rémy de Provence, en passant par le magnifique village des Baux et son château, la région est riche d’un patrimoine culturel exceptionnel et d’un paysage idyllique.

Impossible de passer dans la région, sans s’arrêter à Saint Rémy de Provence. Vos pas vous mèneront forcément à Glanum, un site archéologique qui compte parmi les plus importants du sud de la France. La visite peut être guidée ou libre et doit être complétée par le musée archéologique, installé dans le très bel hôtel particulier de la famille de Sade.

Toujours dans la catégorie des vestiges antiques, l’Arc de Triomphe (20 après JC) et le Mausolée des Jules ne manqueront pas de vous étonner. Mais Saint Rémy, c’est aussi de nombreux édifices religieux : monastères, chapelles, églises . . . Ainsi le monastère Saint Paul de Mausolée est un véritable havre de paix et de sérénité.

Pas étonnant alors que Van Gogh, qui y séjourna un an (de mai 1889 à mai 1890), y réalisa une grande majorité de son oeuvre. Un musée d’ailleurs lui est dédié, le Centre D’Art Présence Van Gogh (situé dans l’hôtel Estrine). Terre d’artistes- et également ville natale de Nostradamus, Saint Rémy foisonne donc de galeries, d’ateliers et de lieux d’expostion qui enchanteront connaisseurs ou simples néophytes.